Quel avenir pour Facebook ?

On entend beaucoup parler de Facebook, à chaque semaine ses chiffres, son étude. On ne peut que reconnaître que ce site créé par Mark Zuckerberg a profondément changé le web mondial et qu’il est devenu très populaire juste par le bouche à oreille et grâce aux médias. Il permet a presque 1 milliard d’internautes de rester en contact avec leurs proches.

Régulièrement, on trouve des analyses sur le phénomènes des réseaux sociaux. Et très souvent on a droit à une comparaison (voir un combat de chiffres) entre Twitter et Facebook. En tout cas, même si ce n’est pas le sujet de cet article, je vais synthétiser ce que je pense de cette comparaison : Facebook est avant tout un réseau social très populaire actuellement, un système “privé” pour garder le contact avec ses proches. Twitter est un outil de partage “public” au contenu restreint souvent professionnel, people ou liés à des marques dont on veut des nouvelles. Il s’agit donc de 2 usages bien distincts.

Pour essayer de comprendre si Facebook a réellement un avenir, j’ai utilisé l’outil Google Tendances de Recherches afin de découvrir l’intérêt autour de Facebook à partir des requêtes sur Google. Cet outil est formidable car il nous permet de prendre le pouls des grandes tendances du web grâce à des courbes qui montrent l’évolution dans le temps.

Commençons par le plus simple, la requête “Facebook” dans le monde sur Google :

Requête “‘Facebook” dans le monde

On constate que Facebook progresse bien dans le monde. Pas d’inquiétudes majeurs au niveau mondial pour Mark Zuckerberg, l’augmentation du trafic se porte bien !

Requête “‘Facebook” en France

Essayons la même chose mais pour l’hexagone. La courbe pour la France est assez différente puisqu’elle présente un léger fléchissement depuis fin 2011. Intéressant…

Requête “‘Facebook” au Royaume-Uni

Au Royaume-Uni la dégringolade est déjà plus significative. Est-ce le début de la fin outre Manche  ?

Requête “delete facebook” dans le monde

J’ai voulu savoir si les internautes se préoccupaient de supprimer leur compte Facebook, notamment parce qu’il y a souvent polémique autour des données confidentielles des utilisateurs détenues par Facebook. La courbe parle d’elle-même non ?

Requête “supprimer compte facebook” en France

Mais est-ce que la psychose Facebook touche aussi les Français?
Et bien oui, très clairement, un certain nombre d’entre nous se méfie de Facebook ou on ne souhaite plus y apparaître.

Ces quelques tendances ne permettent pas d’enterrer Facebook mais montrent tout de même que son succès dans le temps est loin d’être assuré. Il n’y a pas si longtemps, Myspace, un autre réseau social mondial, certes assez différent avait suscité un intérêt puis un désintérêt assez fulgurant en l’espace de 5 ans, comme on peut le voir ci-dessous.

Requête “myspace” dans le monde

Je n’irai pas jusqu’à dire que toutes les grandes histoires se répètent. Toutefois, je crois que pour que Facebook se maintienne il faudra constamment innover dans le sens de ce qu’attendent les internautes : nous donner accès à un outil pour rester connectés à nos proches et avoir de leur nouvelles par murs interposés. Mais la lassitude reste le plus grand danger de Facebook. Aujourd’hui, nul ne peut savoir si dans 5 ans, on parlera toujours du phénomène Facebook.

4 réponses sur “Quel avenir pour Facebook ?”

    1. Bonjour Sébastien,

      Je ne pense qu’il faille forcément opposer Facebook (ou les médias sociaux en général) à l’email marketing. Je vais préparer un article qui vous démontrera que l’email marketing est un canal fondamental qu’on est pas prêt de voir disparaitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *